Productions du CSTI RNEST

Bilan des actions réalisées

Groupes de travail et sollicitationsEtat d’avancement et contributions CSTI
Sollicitation Ademe dans le cadre d’une étude sur l’élaboration d’un diagnostic de la qualité des sols agricoles et forestiers et de stratégies de déploiement.
Étude financée par l’Ademe et réalisée par Ekolog, Ecosustain et l’Inra.
📌Participation d’experts CSTI aux comités de suivi de l’étude.
📌Participation d’experts CSTI aux ateliers consultatifs de l’étude.
📌Rédaction d’un avis sur les forces et les limites de l’étude.
Sollicitation Ademe pour l’élaboration de recommandations pour le cadrage d’une évaluation des coûts de la dégradation des sols français.📌Élaboration d’un cadre méthodologique pour appréhender cette évaluation.
📌Ébauche d’un outil pour appréhender la notion de dégradation des sols.
📌Rédaction d’un article pour la revue Etude et gestion des sols avec éléments de cadrage, présentation de l’outil et deux études de cas.
📌Production d’un poster.
Autosaisine sur la sensibilisation à la prise en compte du sol dans les activités des urbanistes et aménageurs.📌Inventaire des canaux de communication.
📌Deux actions principales identifiées par le groupe. Le réseau Urbasol, réactivé fin 2019-début 2020, constitue un cadre adapté à leur réalisation :
👉Inventaire des projets de recherche en cours et leurs sorties. Réalisé sur le site d’Urbasol : https://urbasol.agrocampus-ouest.fr/fr/projets.
👉Organisation d’une journée de regroupement d’acteurs de ces projets.
Sollicitation MTES-DGALN pour une définition de l’artificialisation des sols.Sollicitation à très court terme, ne pouvant être pleinement réalisée dans les délais impartis.
📌Rédaction d’un avis avec éléments de cadrage et de réflexion pour élaborer cette définition.
📌Proposition d’approfondir le travail avec un calendrier plus adapté.
Sollicitation MAA-DGPE pour relecture d’un document pour la prévention de l’érosion (dans le cadre de l’action 48 du plan Biodiversité). 📌Relecture du document par 4 experts CSTI.
📌Rédaction de commentaires et de propositions de modifications sur le document.
Sollicitation COPIL RNEST pour la mobilisation des résultats de la recherche sur la préservation des sols avec une vision intégrée à l’échelle des territoires.Elaboration d’un cadre de réflexion commun d’une démarche générique pour accompagner le montage de projets collaboratifs entre (i) acteurs de la recherche, (ii) usagers des sols et (iii) acteurs publics ou privés des territoires.
Rédaction d’un rapport et annexes.
Réalisation d’une plaquette de communication.
Sollicitation INRAE pour consultation dans le cadre d’un travail sur la visualisation des incertitudes en cartographie des sols par modélisation statistique.📌Consultation du CSTI en plénière pour avis, attentes, suggestions.
📌Remarques consignées dans le compte-rendu.
Sollicitation COPIL RNEST pour contribution à l’organisation de l’évènement RNEST.📌Avis et échanges en plénière sur le programme.
📌Implication d’experts dans comité d’organisation de l’évènement.
📌Intervention d’experts à l’évènement le 19/11/20.
👉Support et vidéos de l’évènement
Sollicitation MTES pour la contribution à l’élaboration d’un plan de renforcement de la recherche sur la biodiversité des sols.📌Participation d’experts à des entretiens.
📌Participation d’experts à 2 ateliers d’échanges (deux demi-journées les 1 et 3 juillet).
📌A prévoir en 2022 : Participation à un troisième atelier d’échange.
Sollicitation MAA-DGPE pour relecture de l’étude prospective fixant des objectifs stratégiques d’augmentation de la part de fertilisants issus de ressources renouvelables.📌Relecture et amendement du rapport et des annexes par des experts du CSTI (retour prévu le 09/10/20).
📌Lecture du résumé et échanges lors de la plénière du 20/10/20).
Sollicitation MAA-DGER pour anticiper l’implémentation de la mission sur la santé des sols et l’alimentation en France.📌Participation à une réunion d’échanges avec le comité de pilotage RNEST et Jean-François Soussana (2 experts).
📌Contribution à l’inventaire des infrastructures françaises de recherche et développement sur les sols.
Autosaisine – Réponse à la consultation réalisée par la Commission Européenne dans le cadre de la nouvelle stratégie thématique pour la protection des sols de l’UE (février – avril 2021).📌Réponses des membres du CSTI aux questions de la consultation sur un document partagé.
📌Réunion d’échanges le 22/03.
📌Rédaction d’une réponse à la consultation au nom du CSTI.
Sollicitation MAA-DGPE – Contribution à une enquête européenne sur des exemples de pratiques susceptibles de fournir des améliorations significatives de la santé des sols.📌Contributions aux inventaires diffusés pour enrichir la réponse française.
Sollicitation INRAE dans le cadre du projet SIREN (EJP-SOIL) : relecture d’une proposition de réponse pour réactions et compléments éventuels.📌Échanges après présentation du projet et du questionnaire en plénière.
📌Réactions et compléments à la proposition de réponse communiquée par les porteurs du projet.

Ressources produites

 Étude « Diagnostic de la qualité des sols pour les gestionnaires : indicateurs de suivi et stratégies de déploiement » : suivi de l’étude et participation à des ateliers.

Élaboration de recommandations pour le cadrage d’une évaluation des coûts de la dégradation des sols français.

Promotion des sols dans l’éducation.

Recommandations méthodologiques pour le montage de projets collaboratifs sur les sols entre acteurs de la Recherche et des Territoires.

Réponse à la consultation sur la stratégie thématique pour la protection des sols de l’UE

Suivi et participation à des consultations dans le cadre d’une étude « Diagnostic de la qualité des sols pour les gestionnaires : indicateurs de suivi et stratégies de déploiement ».

Étude financée par l’Ademe et réalisée par Ekolog, Ecosustain et l’Inra

 L’Ademe a sollicité l’expertise du CSTI pour le suivi de cette étude.
Ce suivi a consisté en une participation des membres du groupes thématique aux comités de suivis de l’étude, des échanges et conseils en plénière ainsi qu’une relecture du rapport final provisoire et des fiches sur les indicateurs.
Le groupe a élaboré un avis résumant les principaux points forts de l’étude et ses limites.

 L’ensemble des livrables de cette étude sont disponibles sur le site de l’Ademe.

Élaboration de recommandations pour le cadrage d’une évaluation des coûts de la dégradation des sols français.

L’objectif du groupe était d’élaborer une série de recommandations pour cadrer les démarches futures d’estimation des coûts liés à la dégradation des sols.

Le travail du groupe a mené à l’élaboration d’un outil, CaMPISol, permettant de prendre en compte la dégradation des sols pour aller vers une évaluation des coûts ainsi qu’à la publication d’un article contenant :

    • Des éléments de cadrage pour l’évaluation des coûts de la dégradation des sols (définition des concepts, questions à se poser, fonctions du sol à considérer etc.).
    • Une présentation de la construction de l’outil.
    • Deux études de cas : un exemple en milieu forestier et un exemple en milieu agricole.

L’article a été publié dans le volume 27 de la revue Etude et Gestion des Sols (EGS), consultable sur le site de l’Afes.

Le groupe a également réalisé une présentation synthétique de ce travail dans un poster.

Promotion des sols dans l’éducation.

Groupe de travail externe animé par l’Afes.

Plusieurs membres du CSTI sont impliqués dans le groupe de travail du projet PromoSolsEduc.

Ce projet, porté par l’Afes, vise le recensement et la valorisation de ressources et séquences pédagogiques en lien avec la connaissance et la préservation des sols.

Vous pouvez retrouver la composition et les productions du groupe de travail PromoSolsEduc sur le site de l’Afes.

Recommandations méthodologiques pour le montage de projets collaboratifs sur les sols entre acteurs de la Recherche et des Territoires.

L’objectif de ce travail est de faciliter le montage de projets collaboratifs entre acteurs de la recherche (i), usagers des sols (ii) et acteurs publics ou privés des territoires (iii) pour une meilleure prise en compte des sols dans les territoires.

Ce document s’adresse ainsi à deux types de lecteurs : les experts de la recherche et des territoires susceptibles de s’impliquer dans l’élaboration de projets partenariaux sur un ou plusieurs enjeux (facilitateurs, porteurs et acteurs de projets) et les financeurs potentiels de tels appels à projets, avec parfois des rubriques spécifiques aux uns ou aux autres.

Le groupe a également réalisé un poster en anglais sur ce travail.

Réponse à la consultation sur la stratégie thématique pour la protection des sols de l'UE

La commission européenne a lancé le 2 février 2021 une consultation publique portant sur la mise à jour de la stratégie thématique pour la protection des sols de l’Union Européenne, ouverte jusqu’au 27 avril 2021.
Elle faisait suite à la consultation (sous forme de commentaires libres) réalisée sur la feuille de route de cette stratégie entre novembre et décembre 2020 (consulter la feuille de route et les retours des répondants)
La mise à jour de cette stratégie datant de 2006 est réalisée dans le cadre du Pacte vert pour l’Europe et de sa stratégie en faveur de la biodiversité à l’horizon 2030.

Les experts du CSTI ont travaillé à l’élaboration d’une réponse commune, constituée d’une réponse au formulaire de la consultation et d’un document annexe soulignant des éléments clés à considérer lors de l’élaboration de cette stratégie.
Ils y soulignent notamment la pertinence et la nécessité d’un cadrage de la question des sols à l’échelle européenne, basé sur des principes faisant consensus (limiter l’artificialisation, privilégier les solutions fondées sur la nature, …) ainsi que l’importance de prendre en considération le caractère multifonctionnel des sols dans les actions de préservation et de restauration.
Ils conseillent de s’appuyer sur les outils existants autant que possible (évaluation de certains services systémiques, politiques existantes, …) et insistent sur la nécessité que les mesures définies à l’échelle européenne tiennent compte de la diversité de ses territoires vis-à-vis des sols. 
Enfin, ils rappellent la difficulté de proposer des objectifs acceptables par les différentes parties prenantes, du fait notamment de la dimension foncière du sol, et proposent des pistes de réflexion autour de la question de l’instauration de nouveaux objectifs juridiquement contraignants et d’une directive-cadre sur les sols.